Ecole Blanchefleur-Perceval

Maternelle, Primaire.
Ecole sous contrat simple

www.blanchefleur.org

147 Avenue Pierre Brossolette
10000 Troyes

03 25 82 40 44

jardin.blanchefleur@gmail.com

Une école Waldorf
labellisée Eco-Ecole depuis 2013

Fondée en 1973, l’école accueille maintenant la 2e génération d’enfants. Elle compte actuellement une quarantaine d’élèves entre la maternelle et la fin du primaire (CM2).

Avec la démarche d’éco-école, l’école Blanchefleur-Perceval souhaite sensibiliser tous les enfants dès le plus jeune âge (2 ans) à l’écologie, au développement durable, à la biodiversité, au respect des ressources naturelles et au recyclage pour une deuxième vie.

Une école citadine
dans un écrin de verdure

Proche du centre-ville de Troyes, l’école est facilement accessible en bus (2, 10 et D2) et on peut se garer aisément dans les alentours.

L'école Blanchefleur-Perceval en images

Des potagers, des ruches, des poules

L’école Steiner de Verrières-le-Buisson existe depuis 1977. Fondée le 3 juillet 1955 à Paris, l’école s’est installée en 1977 à Verrières-le-Buisson dans une vaste propriété, « le clos Clairbourg », au cœur d’un splendide parc arboré de trois hectares. Cette gentilhommière, de style normand, fut édifiée au XIXème siècle, à 9 km au sud-ouest de Paris, elle est entourée par les communes de Massy, Palaiseau, Antony, Châtenay-Malabry, Igny, Saclay, Bièvres. Au gré de son histoire, l’école s’est peu à peu agrandie et transformée. Aujourd’hui, elle accueille environ 350 enfants depuis la maternelle (2 ans et demi) jusqu’au lycée, encadrés par une quarantaine de professeurs.

L’école Steiner de Verrières-le-Buisson existe depuis 1977. Fondée le 3 juillet 1955 à Paris, l’école s’est installée en 1977 à Verrières-le-Buisson dans une vaste propriété, « le clos Clairbourg », au cœur d’un splendide parc arboré de trois hectares. Cette gentilhommière, de style normand, fut édifiée au XIXème siècle, à 9 km au sud-ouest de Paris, elle est entourée par les communes de Massy, Palaiseau, Antony, Châtenay-Malabry, Igny, Saclay, Bièvres. Au gré de son histoire, l’école s’est peu à peu agrandie et transformée. Aujourd’hui, elle accueille environ 350 enfants depuis la maternelle (2 ans et demi) jusqu’au lycée, encadrés par une quarantaine de professeurs.

Des potagers, des ruches, des poules

L’école Steiner de Verrières-le-Buisson existe depuis 1977. Fondée le 3 juillet 1955 à Paris, l’école s’est installée en 1977 à Verrières-le-Buisson dans une vaste propriété, « le clos Clairbourg », au cœur d’un splendide parc arboré de trois hectares. Cette gentilhommière, de style normand, fut édifiée au XIXème siècle, Au gré de son histoire, l’école s’est peu à peu agrandie et transformée. Aujourd’hui, elle accueille environ 350 enfants depuis la maternelle (2 ans et demi) jusqu’au lycée, encadrés par une quarantaine de professeurs.

L’école Steiner de Verrières-le-Buisson existe depuis 1977. Fondée le 3 juillet 1955 à Paris, l’école s’est installée en 1977 à Verrières-le-Buisson dans une vaste propriété, « le clos Clairbourg », au cœur d’un splendide parc arboré de trois hectares. Cette gentilhommière, de style normand, fut édifiée au XIXème siècle, à 9 km au sud-ouest de Paris, elle est entourée par les communes de Massy, Palaiseau, Antony, Châtenay-Malabry, Igny, Saclay, Bièvres. Au gré de son histoire, l’école s’est peu à peu agrandie et transformée. Aujourd’hui, elle accueille environ 350 enfants depuis la maternelle (2 ans et demi) jusqu’au lycée, encadrés par une quarantaine de professeurs.